Complètement exténuée... - Suzanna Carrière
Suzanna Carrière

Mon travail, c’est aussi ma passion: l’esthétisme et la beauté. Travaillant dans un magnifique espace au Centre-Ville de Montréal, je suis toujours aux petits soins pour ma clientèle. C’est d’ailleurs ce que je vous partagerai sur ce blogue, mon quotidien dans ce fabuleux domaine - en plus d’un paquet de sujets qui me passionnent. Et non, je n’oublie pas mes enfants chéris qui comblent ma vie.

Complètement exténuée...

Complètement exténuée... - Suzanna Carrière

Gentiment, Lisa m’a offert de passer la nuit chez elle. J’avais eu une semaine compliquée, dans tous les domaines de ma vie, et je ne savais pas si j’aurais la force de conduire pendant plus d’une heure pour rentrer chez moi. J’avais envisagé de prendre une chambre dans un hôtel, mais mon amie a refusé. Elle déplierait le canapé où elle dormirait, et elle me laisserait son lit, si je décidais de rester. C’était si gentil que je n’ai pas pu refuser. Épuisée par le manque de sommeil que j’avais accumulé ces dernières semaines, j’ai sombré dans un profond sommeil dont je ne me suis éveillée que tard, le lendemain matin. L’odeur d’un bon déjeuner avait réussi à arriver jusqu’à mes narines, et mes papilles commençaient à saliver. J’ai pris une douche avant de descendre, et j’ai mis des vêtements propres que mon amie m’avait prêté.

Je me suis levée, de bonne humeur, reposée et apaisée. Lisa avait tout préparé, et je me suis régalée de ses crêpes fourrées au chocolat, et aussi de flocons d’avoine au miel, cuits dans du lait de noisette. Elle me recommanda d’aller chez son conseiller financier Québec pour avoir une meilleure vision de ma situation actuelle. Nous avons organisé une sortie avec Jeanne, Martine et Béatrice. Toutes les cinq, nous voulions découvrir deux nouvelles boutiques ouvertes récemment. La première vend des vêtements, la seconde des meubles et des objets de décoration. C’était une belle journée et j’ai laissé mon amie juste avant le dîner pour passer mon après-midi à me promener. Je n’avais pas ressenti un tel sentiment de plénitude depuis longtemps. J’ai laissé mes problèmes derrière moi, et j’ai songé uniquement à me détendre, pendant toute cette fin de semaine.

Le dimanche soir, j’ai reçu un appel de mon amie. Elle avait vu que j’avais oublié une paire de boucles d’oreilles sur la table, près du lit où j’avais dormi. Elle venait bientôt près de mon quartier, pour récupérer un four qu’elle avait laissé en réparation, et elle me proposait de venir me les déposer. C’était l’occasion parfaite pour l’inviter à mon tour. J’ai préparé des escalopes de veau à la Milanaise, accompagnées de pommes de terre à la vapeur. En dessert, j’ai composé de grandes verrines avec des poires fraîches, une couche de biscuits roses émiettés, et pour finir, de la crème fouettée surmontée de petits éclats de noisettes caramélisés. Elle a beaucoup apprécié ce repas, comme j’ai pu le constater.