Pour une peau définitivement rajeunie - Suzanna Carrière
Suzanna Carrière

Mon travail, c’est aussi ma passion: l’esthétisme et la beauté. Travaillant dans un magnifique espace au Centre-Ville de Montréal, je suis toujours aux petits soins pour ma clientèle. C’est d’ailleurs ce que je vous partagerai sur ce blogue, mon quotidien dans ce fabuleux domaine - en plus d’un paquet de sujets qui me passionnent. Et non, je n’oublie pas mes enfants chéris qui comblent ma vie.

Pour une peau définitivement rajeunie

Pour une peau définitivement rajeunie - Suzanna Carrière

Ces temps-ci, j’en ai plus qu’assez d’avoir un visage super fatigué. Malgré le fait que je dorme un peu plus qu’à l’habitude, et que j’utilise les meilleures crèmes, ça ne fonctionne pas du tout. C’est plutôt dommage, mais je vieillis et mon visage me le dit.

Certaines disent que c’est normal et qu’il faut laisser les choses aller. De mon côté, je ne trouve pas que ce soit la chose à faire. Si on peut avoir de bons outils nous permettant de bien paraître, et d’être bien dans notre peau, je dis: «pourquoi pas» !

Voilà pourquoi j’ai décidé d’opter, pour la première fois de ma vie, pour le fameux Botox. Mais attention, j’ai vraiment pris le temps de choisir mon/mes spécialistes. Ça prend vraiment un bon lien de confiance. Il faut voir ce que ce spécialiste a déjà fait. D’ailleurs, je me suis référée à quelques exemples en lignes, ainsi qu’à des fameux témoignages. Pas question de ressembler à une poupée gonflable. Trop pas mon genre ce type de beauté.

En plus, le spécialiste que j’ai choisi donne aussi de la formation injection botox Pointe-Claire. Il forme donc de nouveaux spécialistes. Savoir que c’est le spécialiste des spécialistes, ça me met vraiment en confiance.

Quelles régions vais-je traiter ?

Je vais y aller par étapes, mais je vais commencer par mon contour de bouches et mon contour de l’œil. Étant très souriante, et ayant fumé longtemps, ce sont ces deux endroits qu’il m’importe de travailler. Je ne veux pas trop en faire en même temps, ça risque de créer un résultat trop choquant. Et je veux aussi être capable de bouger mon visage…vous imaginez ? Mes enfants et mon mari vont beaucoup trop avoir peur sinon.

Au fait, si tout va bien, il me fera plaisir de vous partager quelques photos !

À plus !