À quel âge comprennent-ils ? - Suzanna Carrière
Suzanna Carrière

Mon travail, c’est aussi ma passion: l’esthétisme et la beauté. Travaillant dans un magnifique espace au Centre-Ville de Montréal, je suis toujours aux petits soins pour ma clientèle. C’est d’ailleurs ce que je vous partagerai sur ce blogue, mon quotidien dans ce fabuleux domaine - en plus d’un paquet de sujets qui me passionnent. Et non, je n’oublie pas mes enfants chéris qui comblent ma vie.

À quel âge comprennent-ils ?

À quel âge comprennent-ils ? - Suzanna Carrière

Pour commencer, je veux dire que j’adore mon fils. C’est un gars gentil, travaillant, et surtout, très respectueux. Son pire défaut est son manque d’organisation. Il n’arrive tout simplement pas à gérer ni son temps, ni son argent, ni les tâches minimes qu’il a à faire à la maison. Cette semaine, ma fille nous disait qu’à son travail, ils avaient fait installer un nouveau programme informatique pour voir à la gestion et à l'organisation des tâches à effectuer. Je lui ai demandé s'il pouvait être capable de s’occuper de la gestion de son frère. Je blague bien sûr, mais parfois, je suis un peu découragée. Je ne sais pas si c’est parce qu’il prend trop de choses à faire en même temps, ou si c’est juste qu’il ne sait pas comment faire. Pourtant, de l’aide, son père et moi, on lui en a souvent offert. Il a toujours refusé, en disant qu’il allait être correct, et qu’il arriverait à tout faire à temps. Mais à chaque mois, c’est la même chose. Pourtant, dans la vie de tous les jours, c’est un gars calme. Il ne sort presque jamais dans les bars, il ne boit qu’en de rares occasions, et ne fume pas. Il ne consomme pas non plus, aucune drogue. On est conscient qu’aujourd’hui, tout coûte cher. Particulièrement, l’essence, et c’est là, je crois, sa plus grosse dépense. Mais il rêvait d’avoir sa voiture sport, et on s’est dit que le temps qu’il vivait à la maison, était probablement le meilleur moment pour l’avoir. Une fois en appartement, il n’en aurait sûrement plus les moyens. Dans le fond, si je suis honnête, je crois que je n’aime pas voir mon fils courir autant. Il a toujours un ami à aider, sa blonde à aller reconduire, ou à aller chercher. Il part travailler pour une entreprise de remplacement toiture saint-lambert, revient à la maison, prend une douche, prend à peine le temps de manger avec nous, repart aussitôt, parce qu’il a des engagements, et rentre pour dormir. Et le lendemain, ça recommence. Dans mon coeur de mère, j’ai peut-être peur qu’il brûle la chandelle par les deux bouts et qu’il finisse par tomber malade. Tout le monde me le dit, ‘il faut que jeunesse se passe’, mais encore faut-il prendre le temps de l’apprécier !